Université du temps libre "Kreiz Bro leon"   -  Les sorties 2013 / 2014

Le Conseil
d'administration
Les activités Nos adhérents Les programmes Lettres aux adhérents
Comptes rendus
des conférences
Les partenariats Les actualités Adresses
et liens utiles
Accueil

atelier patrimoine - Sortie Cléder
14 Juin 2016

Les courageux ont eu raison. Malgré une météo pessimiste, c'est sous un soleil radieux que s'est déroulée cette dernière sortie patrimoine.
Maryse LACUT, guide bénévole de l'Office de tourisme, a raconté avec fougue et passion les informations, les anecdotes, les vertus médicinales et culinaires des plantes les plus fréquentes, de la dune de Grac'h zu (la sorcière noire ???) aux Amiets. Déja le parking de notre rendez-vous est riche d'une trentaine d'espèces...Du géranium sauvage, au lavatère en passant par la vesce, le silène, la betterave maritime, le plantain, la camomille, le fenouil, le gaillet gratteron reconnaissable à sa tige carrée... sans compter de nombreuses graminées. Elle a aussi fait quelques retours sur l'histoire locale, entre autres la pointe de Theven Bras et Roch An Holen ..Un peu plus loin, nous avons découvert la criste marine (perce-pierre) dont l'odeur rapelle le citron et qui peut être consommée en salade, capable de s'enraciner dans la moindre fissure de rocher, la mauve, l'euphorbe maritime, le houx fragon dont la racine possède des propriétés diurétiques, le gaillet croisette (caille lait qui serait à l'origine de certains fromages), le lin, les fleurs violacées de l'arméria, l'oxalis, la potentille, la carotte et on en oublie.... En arrivant au port de Poulennou après avoir admiré une multitude d'orchidées pyramidales, nous avons pu admirer un magnifique chou marin d'une surface de plus de deux mètres carrés et constater le rôle des oyats dans le maintien du littoral. Elle nous a également expliqué la formation des dunes : Les premiers remparts de la dune embryonnaire sont colonisés par
le pourpier, le chiendent des sables qui participe largement à sa fixation grâce à son réseau dense de racines, mais surtout par l'arroche des sables et cakilier maritime qui comme les autres plantes citées profite des apports organiques de la laisse de mer et par leur implantation permettent la formation du premier " bourrelet" dunaire. . Cette fixation facilite l'implantation d'autres espèces comme le liseron des sables, l'euphorbe maritime ou le panicaut, emblème du conservatoire du littoral. La dune blanche encore très mobile, dont le sable est retenu par les oyats, la fétuque, le gaillet des sables et autres espèces pionnières.  Toutes ces plantes n'ont plus de secrets pour les auditeurs ??? .Maryse LACUT a également rappelé que beaucoup de ces plantes sont fragiles et qu'il convient d'y prêter une grande attention. Nous avons terminé cette visite par le four à goémon de Poulennou, dont elle a expliqué le fonctionnement et l'importance jusque dans les années 196O dans la production de soude et d'iode. Un fascicule écrit par notre guide et disponible à l'Office de tourisme permettra de retrouver toutes ces plantes lors de futures sorties.
Quelques photos






Centre Socio Culturel, 2 Rue des déportés - 29260 - LESNEVEN
Pour nous contacter : utl.kreizbroleon@laposte.net