Université du temps libre "Kreiz Bro leon" - compte rendu de conférence

Le Conseil
d'administration
Les activitésNos adhérentsLes programmesComptes rendus
des conférences
Les partenariatsLes actualitésAdresses
et liens utiles
Accueil

La présence romaine en Armorique
Jean Yves Eveillard, maître de conférences honoraire à l’UBO

Infrastructures de la romanisation

Administration (carte)
L’Armorique est divisée en 5 civitates ou cités, circonscriptions géographiques  dont les frontières reprennent les limites des peuples Gaulois. Il n’y a pas eu rupture, mais continuité des petits patriotismes locaux. Les noms des cités annoncent les noms actuels des villes principales : Vénètes autour de Vannes, Riedones autour de Rennes, Namnetes autour de Nantes. Coriosolites a donné Corseul, réduite aujourd’hui à une  bourgade de 2 000 habitants. Vorgium, aujourd’hui Carhaix, fait exception : son nom est sans rapport avec celui des Osismes.
L’Armorique est englobée dans la province lyonnaise (Gallia lugdunensis), gouvernée comme chaque province romaine par un proconsul.

Dans chaque cité Rome fait construire une ville nouvelle. Vorgium (Carhaix), Fanum Martis  (Corseul)
Condate (Rennes), Darioritum (Vannes) sont les vitrines de la romanisation. Leurs noms dérivent de racines locales : Condate est un mot gaulois qui signifie confluent, Vorgium est issu d’une racine celtique Vorg signifiant ouvrage fortifié.
Dans chaque ville s’installe une administration nouvelle dont témoignent certaines inscriptions. Tel l’hommage à Titus Flavius Postuminus, (135 de notre ère), un des deux magistrats qui gouvernaient la ville de Condate  en duumvirat. Il avait généreusement comblé ses concitoyens de banquets et de spectacles.
Ce personnage est sûrement issu de la noblesse riedonaise. Pour illustrer la romanisation progressive d’une famille on a un exemple en Saintonge : l’aïeul a un nom Gaulois ; chez le grand père et le père seul le surnom est Gaulois, ils portent tous deux un prénom et un nom romain. A la quatrième génération les trois éléments, prénom, nom, surnom, sont romains.
Les administrateurs ne sont pas envoyés par Rome mais pris sur place parmi les notables  séduits par les avantages apportés par Rome, et qui voient ainsi leur influence se renforcer.

Le réseau routier (carte)
- Longues voies est-ouest, pénétrantes pour rattacher la péninsule à la province lyonnaise et à Rome.
- Voie transversale Nantes→Carhaix→L’Aberwrac’h : une des mieux conservées.
- Voies rayonnantes secondaires à partir des chefs-lieux Rennes et Carhaix. Quinze voies sont issues de Carhaix, ce qui prouve l’importance de ce centre, à partir duquel on pouvait atteindre n’importe quel point isolé de la cité des Osismes.
Les voies romaines peuvent emprunter des chemins empierrés préexistants, comme le prouve un tronçon qui évite Carhaix par le sud et suit la crête des Montagnes Noires.
Les bornes milliaires jalonnent les voies, en principe tous les 1481 mètres. Elles marquent l’achèvement des travaux sur un tronçon de voie. Chaque borne porte une inscription. Ne pas confondre avec les nombreuses stèles gauloises qui marquaient l’emplacement de sépultures.

L’acculturation romaine

La vie des villes
Le plan de Carhaix fait encore apparaître l’ancien tracé des deux rues principales : Le cardo (nord-sud) et le decumanum  (est-ouest). Les axes secondaires donnaient à la ville le plan d’un échiquier. Au carrefour des axes principaux se trouvait le forum, qui devait ressembler à celui de Rome : portiques avec boutiques, basilique (essentiellement un tribunal), temple où on rendait un culte à Rome et à Auguste.
Entre 2 000 et 2 006 des fouilles ont découvert un quartier artisanal et commercial, avec les bases d’une fontaine où les habitants venaient s’approvisionner à l’eau courante apportée par l’aqueduc.(coupe)
En grande partie souterrain, long de 27 km, l’aqueduc  suivait  les courbes de niveau depuis les sources de Paule jusqu’à Vorgium, la seule ville armoricaine dotée d’un aqueduc (signe de son importance). L’ouvrage acheminait  6 000 m3 par jour jusqu’aux fontaines.

Romanisation des campagnes

Agriculture
 : prospère déjà sous les Gaulois. C’est d’ailleurs une des causes de la conquête.  L’auteur grec Strabon évoque le grand nombre de moutons et de porcs. Les porcs fournissaient à Rome des salaisons, les moutons de la laine pour les sayons (sorte de manteau court).
Sous l’occupation romaine apparaissent les villas, lieux d’habitation des propriétaires fonciers, construites sur le modèle des villas romaines : un bâtiment principal et deux ailes.
Les fouilles réalisées à Saint Frégant ont mis à jour l’aile où se trouvaient les thermes : suite de trois salles, froide, tiède, chaude, avec ici un plus : un laconicum, sorte de sauna. 
On a trouvé dans les ruines des matériaux luxueux, en particulier de la vaisselle sigillée (argile vernissée décorée au poinçon) venue de points éloignés Tarn ou Aveyron p. ex.), preuve de l’ouverture vers l’extérieur.

Commerce
Les voies maritimes et fluviales sont le lieu d’un commerce très actif, les voies terrestres servant surtout au transport des armées. Vin et huile d’olive viennent d’Italie par des voies alliant trajet fluvial et cabotage.
Un exemple de transformation de la pêche : à Douarnenez, cuves de salaison pour la fabrication du garum (sauce très appréciée des Romains, sans doute proche du nuoc-mam vietnamien).

La religion
Des statues témoignent du culte rendu aux dieux romains.
On pratique le culte des dieux soit de façon privée soit dans des temples. Deux exemples de temples :
-de dimensions modestes : une cella (« saint des saints », lieu de culte) entourée de galeries.
- monumental : le fanum Martis, temple de Mars à Corseul. Il ne reste qu’une tour, élément d’un ensemble beaucoup plus vaste.

La colonisation romaine va connaître un début de déclin au cours du 3ème siècle de notre ère : les invasions de Frisons et de Saxons venus par la mer entraînent la construction de fortins comme à Brest et l’envoi de troupes. Vers 410 de notre ère l’Armorique se sépare de Rome, alors qu’elle connaît déjà un début d’immigration de populations venant de Grande Bretagne.

Borne de voie romaine
Coupe d'une voie romaine
Fouilles de Carhaix

Cuves de salaison à Douarnenez

Maquette du forum de Vannes

Statues

Fouilles à st Frégant
Thermes (sauna)


Maquette d'une villa gallo-romaine